POTAGER ATTACK !
Deux installations artistiques et botaniques dans l’espace public de la ville de Genève 
du 14 juin au 4 octobre 2014
Une production de la Terrasse du troc

Reverdir la ville est une nécessité pour améliorer l’humeur des habitants et pour lutter contre le réchauffement climatique. Cela ferait simplement du bien. Ce n’est ni compliqué ni onéreux et rien ne s’y oppose. Il s’agit d’apprendre à cohabiter au lieu de s’opposer.
Yves Lion. Architecte

Avec l’arrivée de l’été, la Terrasse du troc propose de nouvelles expériences artistiques, botaniques et participatives dans l’espace public en ville de Genève.

Depuis ses origines, la Terrasse du troc s’est toujours intéressée à l’élément végétal, notamment avec Le Potager urbain, artistique et participatif (2006, 2007) réalisé avec les habitants du quartier de Saint-Jean, mais aussi lors des trois éditions au Bois-de-la-Bâtie (2008, 2009, 2010), centrées autour  de la réflexion de l’état du Bois de la Bâtie, une des seules forêts en ville de Suisse. Pour la dernière édition de la manifestation de La Terrasse du troc au Parc Geisendorf (2012), un Potager sonore avait été conçu par le musicien POL et les artistes plasticiens du collectif KLAT.

Afin de poursuivre son intérêt pour la nature en ville, la Terrasse du Troc propose dès le mois de juin deux potagers artistiques et participatifs dans l’espace urbain genevois.  Des artistes plasticiens sont invités à concevoir chacun une installation artistique botanique, qui fonctionnera comme un «potager urbain communautaire», en invitant les habitants du lieu à y participer.

Deux emplacements stratégiques ont été choisis : le quartier des Grottes (parking derrière la gare) et le quartier de Saint-Gervais (Place Simon Goulart).  La conception des deux potagers a été confiée à des artistes actifs à Genève et habitués aux interventions artistiques dans l’espace public : le Collectif Duplex pour le Parking des Grottes et Christian Robert Tissot pour la Place Simon Goulart.

Chaque potager artistique donne la possibilité de sensibiliser les citoyens à l’agriculture produite en ville et à des modes de production agricoles locaux et plus humains. Il est réalisé avec la collaboration des habitants et commerçants, qui assurent son entretien et son arrosage pendant les 4 mois d’existence, transformant une parcelle de bitume en coin de verdure éphémère et en lieu de rencontres et de socialisation. C’est ainsi que l’espace public genevois est temporairement revalorisé, de façon à ce que des lieux peu ou pas assez agréables, deviennent des nouveaux lieux d’attraction pour les habitants de la ville et d’ailleurs.

Inauguration festive
Les deux installations seront lancées publiquement le samedi 14 juin dès 18h, d’abord au Parking des Grottes, puis à la Place Simon Goulart. 

Rendez-vous sur le bitume, la main dans la terre et une pelle à la main!

Soutien 

 

 

Partenaires